Is This the Perfect Camera Backpack for Hiking and Travel?

Il y a environ deux ans, ma recherche de longue date d’un nouveau sac à dos pour appareil photo a pris fin lorsque je suis tombé sur une entreprise appelée NYA-EVO. Dans cet article, je passe en revue les plus grands sacs à dos, le Fjord 60-C. Après deux ans d’utilisation intensive pour les voyages et la randonnée, je me sens suffisamment compétent pour partager pourquoi je pense que c’est le sac à dos parfait pour appareil photo.

Depuis que mon précédent sac à dos pour appareil photo f-stop Satori a commencé à s’effondrer après cinq ans d’utilisation, ma recherche d’un nouveau a commencé. J’ai parcouru quelques sacs à dos et j’en ai même commandé quelques-uns, dont l’un des nouveaux packs f-stop. Mais aucun d’entre eux ne correspond à toutes mes exigences, que j’ai détaillées ci-dessous. Quand j’ai failli abandonner et commencé à appliquer de la colle à divers endroits pour prolonger la durée de vie de mon Satori, j’ai trouvé le Fjord 60-C et je n’ai jamais regardé en arrière.

Exigences relatives au sac à dos pour appareil photo

Commençons par une liste des exigences minimales que j’ai pour un sac photo :

  • Il doit être robuste et protéger mon matériel des petits chocs. Le matériau et les fermetures éclair du sac doivent résister à des pluies plus courtes. Le fond du sac doit être renforcé avec un matériau plus épais et imperméable.

  • Le système de transport devrait me permettre de transporter confortablement des charges jusqu’à 18 kilogrammes.

  • De nos jours, de nombreuses marques rendent le compartiment de l’appareil photo dans leurs emballages accessible par l’arrière, ce qui est la bonne façon de procéder. Mais un bon rembourrage et une bonne ventilation sont souvent sacrifiés pour y parvenir. Même si je ne m’attends pas à un système de transport qui rivalise avec le Deuter Aircontact, je veux quand même du confort.

  • Il devrait être possible de fixer un trépied à l’avant du sac à dos pour une bonne répartition du poids.

  • La taille de l’emballage doit être adaptable. Dans sa forme compacte, il doit respecter les restrictions de bagages cabine de toutes les grandes compagnies aériennes. Dans sa forme étendue, il devrait idéalement contenir environ 50 litres d’équipement avec la possibilité de connecter des équipements supplémentaires en dehors de l’emballage.

  • Je suis un grand fan des unités de caméra amovibles car elles offrent une polyvalence. Selon la randonnée ou le circuit photo, je peux rassembler plus ou moins de matériel et adapter le compartiment de l’appareil photo en conséquence. De plus, la possibilité de retirer l’unité de caméra interne est essentielle pour les vols sur des avions plus petits où les bagages de cabine sont davantage limités.

  • La plupart des nouveaux sacs à dos pour appareil photo n’ont pas de poches latérales ouvertes pouvant contenir des bouteilles d’eau. Ce sont pour moi une nécessité.

En plus de ces exigences, il y a d’autres choses qui seraient bien d’avoir. Mais la liste ci-dessus contient ce que je considère nécessaire. Votre liste peut être différente, mais je suis sûr qu’il y aura des chevauchements.

NYA-EVO Fjord 60-C

Dans la vidéo de présentation, je partage mes premières impressions une semaine après l’achat du Fjord 60-C. Après avoir utilisé ce sac à dos de 60 litres pendant plus de deux ans, je suis toujours excité. Je l’utilise avec un RCI moyen, que NYA-EVO appelle des unités de caméra internes. À l’intérieur, je peux installer confortablement mon Canon R5 avec un objectif Canon RF 15-35 mm, un objectif Canon EF 70-200 mm f/4 avec adaptateur RF, mon sac filtrant, DJI Mic et quelques petites choses. Cette configuration laisse beaucoup d’espace dans le compartiment supérieur, par exemple, où je peux mettre de la nourriture et des vêtements.

Favori

Le Fjord 60-C est le sac à dos pour appareil photo le plus confortable que j’aie jamais utilisé. C’est une énorme amélioration par rapport à mon Satori et je n’ai aucun problème à le porter pendant des heures. Avec ce sac à dos à ouverture arrière, il y aura une accumulation de sueur sur mon dos car il n’y a pas beaucoup de place pour la ventilation. Mais c’est un compromis avec lequel je peux vivre.

Le dos et les bretelles adaptatives sont très bien rembourrés. Je mesure 6’1 “et avec les bretelles sur le réglage supérieur, le sac s’adapte parfaitement. Si vous êtes plus petit, vous pouvez passer à l’un des deux points d’ancrage inférieurs.

Comme mentionné plus haut, j’ai acheté le Fjord avec un RCI moyen. Il peut être facilement attaché et retiré du sac à travers l’ouverture arrière – pas besoin de glisser vers le haut. L’ouverture est large et tous les équipements sont accessibles sans problème.

Une grande caractéristique est un tissu amovible qui sépare le compartiment supérieur du fond. De petites choses tombaient souvent lorsque j’ouvrais le dos avec mon Satori. Pas avec le fjord.

Une caractéristique clé du sac sont les sangles solides et réglables qui s’enroulent tout autour. Ils m’ont laissé monter mon trépied de chaque côté et à l’avant. Cette flexibilité est grande. Pour les promenades, le trépied se trouve au milieu et je le mets de côté si je transporte mon ordinateur portable.

Ce qui m’amène à une autre caractéristique : le Dell XPS 15” tient parfaitement dans la grande poche avant, même avec l’étui rembourré Inateck que j’utilise. Cela signifie qu’un MacBook 16″ devrait également convenir.

La poche avant est extensible. Il fournit une petite astuce de voyage que je partage dans la vidéo ci-dessous.

Il convient également de mentionner que j’ai utilisé ce pack sur plusieurs vols et que je n’ai jamais eu de problème pour l’installer dans le compartiment de chevet. Avec une longueur comprimée de 56 centimètres, il y a généralement beaucoup d’espace.

Sur la photo ci-dessus, vous pouvez également voir le matériau en caoutchouc épais qui forme la partie inférieure du fjord. Il repose sur le côté sur quelques centimètres et me permet de poser le sac sur des surfaces humides sans craindre que mes affaires ne soient mouillées. Il empêche également le sac de tomber.

Des poches latérales sont également disponibles. Bien qu’ils soient un peu limités, je peux adapter jusqu’à des bouteilles de 1,5 litre.

Un changeur de jeu est la poche enroulable sur le dessus. Il est assez grand pour contenir un sac de couchage et possède un revêtement résistant à l’eau. C’est pourquoi je l’utilise souvent pour ranger mes vêtements mouillés ou mes chaussures d’eau à la plage. Ceux-ci ne pénétreront pas dans le compartiment principal.

Encore plus de stockage caché est disponible dans ce package. Il est livré avec un filet qui peut être fixé en bas, à l’avant ou en haut pour contenir plus d’équipement. J’ai une vidéo spéciale où je montre comment j’utilise toute cette capacité de stockage pour quelques jours de randonnée.

Ce qui peut être amélioré

L’une de mes exigences était les poches latérales ouvertes. Bien que le Fjord 60-C puisse contenir jusqu’à 1,5 litre de bouteilles dans ces poches, il ne ferait pas de mal d’être un peu plus flexible. Dans l’état actuel des choses, les bouteilles de grand diamètre ne tiennent pas très bien.

Ce n’est plus un problème depuis que j’utilise des bouteilles d’un litre de Vapour. Ils conviennent parfaitement au Fjord 60-C. Je peux les enrouler lorsqu’ils sont vides et ils ne prennent pas de place supplémentaire jusqu’à ce que je les remplisse. C’est super pour voyager.

Une deuxième amélioration consisterait à rendre la ceinture ventrale amovible. Cela rendra les voyages encore plus confortables et NYA-EVO semble penser la même chose. Ils ont ajouté cette fonctionnalité dans une version mise à jour du package qu’ils viennent d’annoncer.

La solution

Le NYA-EVO Fjord 60-C est un sac à dos pour appareil photo doté de nombreuses fonctionnalités, parfait pour les voyages et la randonnée. Protège le matériel photo tout en le gardant facilement accessible. Il est suffisamment petit pour tenir dans un bagage à main et ses fonctionnalités d’extension en font un sac d’aventure pratique pouvant contenir jusqu’à 60 litres d’équipement. Il n’est pas léger avec un poids de 2 400 grammes. Mais étant donné les matériaux de haute qualité et le dos rembourré, celui-ci est similaire aux autres sacs à dos de cette ligue et n’a rien d’extraordinaire.

Retour à la première question : est-ce le sac à dos photo idéal pour la randonnée et les voyages ? C’est très proche pour moi.

Leave a Comment