How to Reduce Camera Shake (11 Powerful Techniques)

Vous avez du mal avec le bougé de l’appareil photo ? Vos photos sont-elles floues à chaque fois que vous tenez l’appareil photo ?

Tu n’es pas seul.

bougé de l’appareil photo énorme problème. C’est pourquoi les débutants (et même les photographes chevronnés !) se retrouvent souvent avec des photos douces, floues et oubliables.

Heureusement, il existe plusieurs moyens puissants que vous pouvez utiliser pour vous assurer que vos photos ne subiront plus jamais de bougé d’appareil photo ! Voici 11 de mes techniques préférées pour éviter les tremblements de l’appareil photo et obtenir des images claires quoi qu’il arrive.

Faisons cela!

Solutions de bougé d’appareil photo : les bases

comment réduire le bougé de l'appareil photo

Toutes les caméras tremblent (au microscope uniquement). Mais tant que votre appareil photo est relativement stable et que votre vitesse d’obturation est suffisamment rapide, ce tremblement passera inaperçu et vos photos seront nettes.

Cependant, des problèmes surviennent lorsque vous combinez les deux facteurs :

  1. Une caméra instable
  2. Une vitesse d’obturation lente

Si vos mains se balancent d’avant en arrière et Si votre vitesse d’obturation est trop lente, vous obtiendrez une image floue. Mais si tu peux stabiliser tes mains ou augmentez votre vitesse d’obturation, vous pouvez éliminer le bougé souvent problématique et prendre des photos très nettes.

Par conséquent, cet article présente deux grandes catégories de techniques pour surmonter le bougé de l’appareil photo. Le premier type repose sur des modifications techniques (c’est-à-dire la modification des paramètres de votre appareil photo ou l’achat d’un équipement spécial). Le deuxième type repose sur des changements physiques (c’est-à-dire ajuster votre position pour stabiliser votre appareil photo).

Comment éviter le bougé de l’appareil photo : solutions techniques

Si vous voyez trop de flou en raison du bougé de l’appareil photo, envisagez d’apporter ces ajustements à la configuration de votre appareil photo :

1. Augmentez votre vitesse d’obturation

comment réduire le bougé de l'appareil photo

Plus votre vitesse d’obturation est rapide, moins il est probable que le bougé de l’appareil photo provoque un flou. Par conséquent, si vous remarquez beaucoup d’images tremblantes, votre vitesse d’obturation peut être trop lente.

À quel point est-ce trop lent ? Ça dépend de la situation. Si vous utilisez un objectif long et que vous vous trouvez dans une position très instable, vous aurez généralement besoin d’une vitesse d’obturation de 1/500 s ou plus. Cependant, si vous utilisez un objectif court et une technique de préhension ferme, vous pouvez généralement prendre des photos à 1/80 s ou plus lentement sans aucun problème. Je vous suggère d’essayer différentes vitesses d’obturation et de vérifier souvent les images sur l’écran LCD de votre appareil photo et sur votre ordinateur. Au fil du temps, vous déterminerez la vitesse d’obturation requise pour différentes situations.

Malheureusement, vous ne pouvez pas augmenter votre vitesse d’obturation sans conséquences ; Pour assurer une exposition équilibrée, vous devez compenser toute augmentation de la vitesse d’obturation en augmentant l’ISO de votre appareil photo ou en élargissant l’ouverture de votre objectif.

Commencez par agrandir l’ouverture, ce qui réduira la profondeur de champ mais n’affectera pas la qualité de l’image. Ensuite, si vous avez toujours besoin d’une vitesse d’obturation plus rapide, augmentez l’ISO. Attention : un ISO plus élevé provoque plus de bruit. Ne mettez donc à jour l’ISO que lorsque c’est absolument nécessaire !

2. Utilisez la stabilisation d’image

De nos jours, de nombreux objectifs et même certains appareils photo ont une stabilisation d’image intégrée. réduction de la vibration ou compensation des vibrations. Cette technologie est spécialement conçue pour compenser le bougé de l’appareil photo, donc grâce à la stabilisation d’image, vous pouvez souvent utiliser une vitesse d’obturation ridiculement lente et toujours Partez avec des photos nettes.

Maintenant, toutes les stabilisations d’image ne sont pas aussi efficaces, donc si vous avez un objectif ou un appareil photo stabilisateur d’image, je vous recommande de faire quelques tests pour voir si vous pouvez capturer des images claires telles que 1/60 s, 1/30 s. 1/15s, etc…

Deux conseils rapides :

  1. Assurez-vous d’activer le paramètre de stabilisation d’image avant de commencer la prise de vue. Si votre appareil photo inclut IS, il devrait être dans le menu des paramètres ; Si votre objectif comprend IS, il devrait être sur le barillet.
  2. Si vous utilisez un trépied (voir conseil suivant), assurez-vous de le retourner. fermé Stabilisation d’image. La technologie du trépied et de la SI se heurtera et peut en fait conduire à des photos plus fluides.

3. Mettez votre appareil photo sur un trépied (ou un monopode)

Bien que cet article couvre principalement les moyens d’éviter le bougé de l’appareil photo à main levée, gardez toujours à l’esprit la méthode la plus simple et la plus efficace pour gérer le bougé de l’appareil :

Montez votre appareil photo sur un trépied (fixe).

comment réduire le bougé de l'appareil photo

Un bon trépied empêchera le bougé de l’appareil photo, quelle que soit votre vitesse d’obturation. De cette façon, vous pouvez capturer des images créatives à longue exposition pleines d’eau douce et de nuages ​​souples avec des vitesses d’obturation de 1 s, 5 s et plus.

Malheureusement, certains trépieds sont assez fragiles et ne parviennent pas à maintenir votre configuration stable, alors assurez-vous d’investir dans un modèle de qualité.

Si vous aimez l’idée de stabiliser votre appareil photo mais que vous trouvez un trépied trop encombrant et/ou flexible, pensez à utiliser un monopode. Bien que les monopodes ne soient pas aussi efficaces que les trépieds, ils réduisent certainement le bougé de l’appareil photo et constituent un excellent moyen de prendre des photos rapidement en basse lumière.

4. Utilisez le déclencheur à distance ou le retardateur

Si vous utilisez un trépied et Si vous ralentissez votre vitesse d’obturation à plus de 1/60 seconde, vous risquez un autre type de bougé de l’appareil photo, qui se produit lorsque votre doigt touche l’obturateur.

La solution? Au lieu d’appuyer directement sur le bouton de l’obturateur, déclenchez l’obturateur à distance à l’aide de la télécommande, ou Utilisez le retardateur de votre appareil photo pour retarder l’obturateur et donner aux vibrations le temps de s’estomper.

Chacune de ces options peut fonctionner, mais je préfère personnellement utiliser une version distante. C’est plus rapide et particulièrement utile lorsque vous devez chronométrer votre obturateur avec précision (par exemple, vous devez déclencher l’obturateur au moment où une vague frappe la plage).

5. Utilisez une lentille plus courte

Plus votre objectif est long, plus vous remarquerez le bougé de l’appareil photo dans vos photos.

Pourquoi? Pourquoi?

Les objectifs plus longs capturent un champ de vision plus petit, c’est-à-dire agrandir effets d’une poignée de main magistrale. De plus, les lentilles plus longues sont plus lourdes et donc plus difficiles à tenir immobiles.

Donc, si le bougé de l’appareil photo devient un problème et que vous ne pouvez pas augmenter votre vitesse d’obturation ou stabiliser votre configuration à l’aide d’un trépied ou d’un monopode, envisagez de remplacer votre objectif par une option plus courte. Les objectifs grand angle réduiront le plus le bougé de l’appareil photo, mais même les objectifs de 50 mm vous permettront de ralentir votre vitesse d’obturation à environ 1/60 seconde lorsque vous tenez la main.

comment réduire le bougé de l'appareil photo

Comment éviter le bougé de l’appareil photo : solutions physiques

Bien que les solutions techniques soient un excellent moyen de gérer le bougé de l’appareil photo, elles vous aident également à rester aussi stable que possible. Dans cette section, nous partageons nos meilleurs conseils pour rester équilibré dans toutes les situations, à commencer par :

1. Rentrez vos coudes

Cette technique est simple, mais elle fonctionne vraiment.

Tirez vos coudes vers votre corps et laissez-les reposer contre votre torse. (Vous pouvez appuyer fermement vos coudes contre votre torse pour plus de stabilité.) Comme ceci :

évitez les tremblements de l'appareil photo avec vos coudes

Cela donnera à vos bras une base solide pour travailler afin que vos mains restent complètement immobiles. Vous ne ressentirez aucun bougé visible de l’appareil photo lorsque vous appuierez sur le déclencheur.

Un autre conseil rapide :

Après avoir serré vos coudes, expirez complètement avant d’appuyer sur le déclencheur.

Pourquoi? Pourquoi?

Parce que même le moindre mouvement – ​​comme le soulèvement de votre poitrine ! – peut provoquer des secousses indésirables, en particulier lors de l’augmentation de la vitesse d’obturation.

2. Soulevez votre épaule gauche

Si vous êtes un photographe aux yeux droits, vous devrez passer à votre œil gauche pour utiliser cette technique. Si vous êtes un photographe gaucher, vous n’avez rien à changer !

Voici ce que vous ferez :

Soulevez votre épaule gauche. Ensuite, reposez votre coude gauche sur votre cage thoracique. Vous pouvez tirer votre coude droit vers votre torse pour plus de stabilité (comme indiqué dans la section précédente).

levez l'épaule gauche pour réduire le bougé de l'appareil photo

Encore une fois, assurez-vous d’expirer complètement avant d’appuyer sur le déclencheur pour éviter toute secousse supplémentaire.

3. Construisez un trépied avec votre genou

Si vous prenez des photos au ras du sol…

Ou cela ne vous dérange pas de vous salir un peu…

Alors c’est la technique de réduction du bougé de l’appareil photo qu’il vous faut ! Heureusement, c’est assez facile à retirer.

Asseyez-vous. Soulevez votre genou. Appuyez ensuite votre coude contre votre genou levé comme ceci :

utilisez votre genou comme trépied

(Apportez également l’autre support pour plus de stabilité!)

Vous créez essentiellement votre propre trépied – vous disposez donc d’un support solide où que vous alliez.

4. Allongez-vous sur le sol (ou appuyez-vous sur quelque chose de stable)

À moins que vous n’utilisiez un trépied, c’est généralement le moyen le plus efficace d’éviter le bougé de l’appareil photo. Tout ce que vous avez à faire est de vous allonger à plat et de laisser la base de votre appareil photo reposer à plat sur le sol.

Pour éviter toute inclinaison vers le bas, vous pouvez mettre une main sous le cadre de l’objectif ou le pare-soleil – et si cela ne fonctionne pas, vous pouvez toujours serrer le poing.

Dans l’image de gauche ci-dessous, vous remarquerez que j’ai posé ma main sur le béton pour me donner de la hauteur et équilibrer l’objectif en haut :

allongé pour éviter les tremblements de l'appareil photo

Sur la deuxième photo, j’ai serré le poing avec ma main pour me donner un peu plus d’espace pour photographier.

Bien sûr, cette technique n’est pas toujours applicable. Si votre sujet est haut par rapport au sol, vous ne voudrez probablement pas photographier sous un angle aussi bas. (Imaginez faire une séance d’engagement allongé à plat sur le sol !) Aussi, surtout sur du ciment, de la boue, de l’eau, etc. Si vous photographiez, vous allonger sur le sol peut être inconfortable.

Si vous ne voulez pas tomber au sol, essayez de trouver une surface stable comme un capot de voiture, un pare-brise, un mur ou un arbre. Puis appuie ton corps contre lui ; votre appareil photo sera solide comme un roc et vous pourrez le tenir à des vitesses d’obturation étonnamment lentes !

5. Utilisez la poignée de la mitrailleuse

Cette technique suivante est parfois appelée la poignée de mitrailleuse parce que vous tenez votre appareil photo comme une mitrailleuse.

Personnellement, je n’utilise pas beaucoup cette technique. Je trouve cela maladroit et difficile à maintenir plus d’une seconde ou deux. Mais ce n’est pas parce que ça ne marche pas pour moi que ça ne marchera pas pour toi. Alors essayez-le et voyez ce que vous en pensez!

Voici ce que vous ferez :

Tenez l’appareil photo à votre œil avec votre main droite. Levez ensuite votre coude gauche jusqu’à ce que l’objectif repose confortablement sur votre barillet. Placez votre main gauche sur votre biceps droit pour plus d’équilibre.

Comme ça:

à l'aide d'un support pour soutenir l'objectif

Entraînez-vous jusqu’à ce que vous puissiez faire la position rapidement et confortablement. De cette façon, vous pouvez créer un trépied à partir de vos bras en cas de besoin.

6. Connectez votre caméra

Voici votre dernière technique pour réduire le bougé de l’appareil :

Support de caméra. Comme ça:

tenir le berceau de la caméra

Comme vous pouvez le voir, je me suis accroupi et j’ai mis mon coude gauche sur mon genou. Ensuite, j’ai créé une sorte de berceau pour la lentille entre mon épaule et mon poignet.

Prise en main assez solide. Malheureusement, il est difficile de changer de position lorsque vous portez votre objectif, donc la prise en main fonctionne mieux lorsque vous photographiez un sujet immobile (par exemple, un modèle pendant une séance de portrait).

Comment réduire le bougé de l’appareil photo : conclusion

comment réduire le bougé de l'appareil photo

Ici vous l’avez!

Vous connaissez maintenant 11 techniques pour réduire ou éliminer le bougé de l’appareil photo. Je vous assure qu’ils fonctionnent bien; Ce sont exactement les techniques que j’utilise pour éviter le flou !

Laquelle de ces techniques est votre préférée ? Avez-vous essayé l’un d’entre eux? Partagez vos réflexions sur les techniques de bougé de l’appareil photo et de réduction du bougé de l’appareil photo dans les commentaires ci-dessous !

Leave a Comment