GoPro Hero11 Black Review: A Solid Upgrade on a Proven Formula

La nouvelle caméra Hero11 de GoPro ne s’éloigne pas trop de la formule dans ce qui devient un calendrier de sortie annuel quelque peu prévisible. Si vous êtes déjà un fan de GoPro, vous aimerez probablement ce qui est proposé ici.

Concevoir

L’extérieur de la GoPro Hero11 Black est fondamentalement le même que celui de la Hero10 Black de l’année dernière. Si vous n’y avez pas prêté une attention particulière, cela fait des années que GoPro n’a pas ajouté une batterie plus grande et un écran orienté vers l’avant. Il est clair que GoPro est satisfait de la taille, de la forme et de la disposition globales du design car il n’a pas changé depuis un moment. Le prix est également le même que l’an dernier : 500 $.

Pour mon goût personnel, je n’ai pas beaucoup de plaintes à ce sujet. Il y a un bouton d’alimentation, un bouton pour l’enregistrement et une charnière étanche qui s’ouvre pour révéler les emplacements de la batterie et de la carte mémoire micro SD. La navigation dans la configuration physique est très simple.

Bien sûr, cela signifie une forte dépendance aux menus du logiciel et aux boutons tactiles. Au fil du temps, GoPro continue d’ajouter plus de fonctionnalités qui nécessitent plus de balayage et de tapotement sur les menus. Cela devient un peu trop et à un moment donné, je pense que la GoPro pourrait bénéficier de l’ajout d’un contrôle physique supplémentaire pour gérer les choses.

Au bas de la GoPro Hero11 Black se trouve un support pliable à deux broches qui permet à de nombreux accessoires de montage GoPro précédents d’être compatibles avec la nouvelle caméra.

Qualité d’image

La qualité d’image et le capteur lui-même sont de grandes histoires avec la GoPro Hero11 Black. Cet appareil photo dispose désormais d’un capteur de type 1/1,9 avec un rapport d’aspect de 8:7. Dans un nouveau mode vidéo, nous pouvons réellement tirer parti de ce capteur proche du cadre et enregistrer des vidéos 8: 7 à 5,3K. Cela donne beaucoup de flexibilité dans la publication pour pouvoir recadrer les scènes verticalement ou horizontalement selon le support sur lequel elles seront partagées.

Il étend également la possibilité de prendre des photos avec le verrouillage de l’horizon, et maintenant, lorsque le mode est activé, l’appareil photo peut pivoter à 360 degrés sans s’écarter de l’horizon. Dans le modèle de l’an dernier, la limite était de 45 degrés.

Ce n’est qu’une question de temps avant que les caméras à objectifs interchangeables sans miroir commencent à incorporer des capteurs comme celui-ci, et GoPro est en assez bonne position pour pouvoir dire qu’ils sont en avance sur quiconque pour le faire. Cependant, GoPro propose également des tailles de cadrage régulières directement à partir de la caméra. Il peut enregistrer jusqu’à 5,7K à 30p ou 4K à 60p en mode 8:7. Il peut aller jusqu’à 5,7K 60p, 4K 120p ou 2,7K 240p en 16:9.

Un autre gros tirage – peut-être le plus important pour les tireurs plus sérieux – est la vidéo 10 bits mise à l’échelle. Une plus grande profondeur de couleur donne de meilleurs résultats une fois la prise de vue traitée et les couleurs capturées lors de l’édition. C’est une bonne chose d’avoir cette flexibilité supplémentaire pour un montage propre, car les caméras d’action sont souvent configurées une fois et laissées sans surveillance tout au long du tournage.

Certains vidéastes achèteront le Hero11 Black uniquement à cause de cette amélioration de la qualité des couleurs.

En mode photo, la résolution photo est de 27 mégapixels, une augmentation progressive par rapport aux 23 mégapixels vus sur le Hero10 Black l’année dernière. La qualité photo est également assez bonne, mais comme je l’ai dit avec le modèle précédent, les images semblent toujours avoir été prises avec une caméra d’action ou un smartphone. C’est probablement assez bon pour les gens la plupart du temps.

Toujours aussi compétent, mais pas de commotion cérébrale dans la formule

À ce stade, GoPro continue son chemin avec une formule Hero développée depuis des générations. Cela semble fonctionner pour l’entreprise, sinon je me serais attendu à des changements plus audacieux qui plairaient mieux à la foule sur la GoPro tant que les caméras sont là. Le capteur de rapport 8: 7 était un changement surprenant, et bien que la plupart des changements de Hero d’une année à l’autre soient incrémentiels et ne soient qu’un tremplin, cela montre que la GoPro peut encore étirer un peu l’imagination.

Existe-t-il des alternatives ?

Outre la GoPro Hero11 Black, la société lance également une Hero11 Black Mini. Si la taille standard est trop grande ou si vous souhaitez une expérience photo plus simple avec une batterie intégrée et une application pour smartphone pour contrôler la plupart des choses, alors le Mini vaut le détour.

GoPro publie un nouveau héros chaque année, il est donc assez simple de regarder le modèle de l’année dernière ou le modèle précédent pour voir quelles sont les différences. Je pense que le nouveau Hero11 Black est un excellent appareil photo, mais pas beaucoup mieux qu’il y a un an. Cela dit, le processeur vieillissant du Hero9 rendra la mise à niveau vers le Hero11 assez perceptible, et je ne recommande pas d’acheter un Hero9 maintenant, à moins qu’il ne s’agisse d’une sorte de braderie.

Une autre alternative que j’apprécie est l’Insta360 One RS. Cette caméra d’action pense un peu plus que GoPro prête à l’emploi et utilise des modules interchangeables. Cela me permet de passer d’une prise de vue avec une caméra 360 à une prise de vue avec une caméra grand angle à action normale en changeant simplement de module. La qualité d’image n’est pas aussi bonne que celle offerte par la GoPro, mais elle est plus flexible pour offrir de la variété.

Devriez-vous acheter ?

Oui. La GoPro n’a apporté aucun défaut ni apporté de modifications majeures à la conception, ce qui pourrait simplement signifier que je recommanderais de l’acheter à nouveau. Cependant, si une GoPro n’a jamais été votre truc, ce nouveau modèle ne va pas changer cet état d’esprit.

Leave a Comment