Fstoppers Reviews the Haida CPL VND Pro II, a Variable ND Filter With Polarization

Un filtre à densité neutre variable peut être très pratique. Vous n’avez besoin que d’un seul filtre qui couvre plusieurs puissances. Haida a lancé le CPL VND Pro II, un filtre à densité neutre variable qui fonctionne également comme filtre polarisant. Haida m’a demandé de revoir ce nouveau filtre ND variable avec des capacités de polarisation.

Tout d’abord, je n’aime pas les filtres à densité neutre variable. C’est du point de vue d’un photographe. Il y a quelque temps, j’ai eu l’occasion d’utiliser un autre filtre à densité neutre variable et cela a montré les inconvénients de ces filtres. Vous pouvez lire mon avis sur ce filtre VND interne Haida M10 et voir pourquoi je ne l’aime pas tellement.

Cela dit, si vous êtes photographe, je pense qu’il vaut mieux choisir des filtres ND de qualité. C’est pourquoi j’utilise des filtres Haida Red Diamond et des filtres magnétiques Haida NanoPro : le premier pour les occasions normales, le second si je veux voyager léger.

Pourquoi un filtre à densité neutre pour la prise de vue ?

Pour ceux qui ne connaissent pas les bases de la projection de films, j’ai une courte introduction. Le meilleur choix pour la vitesse d’obturation est le double de l’inverse de la fréquence d’images. L’ouverture est utilisée pour obtenir la profondeur de champ souhaitée. Par conséquent, la seule chose qui peut être utilisée pour régler l’exposition correcte est le niveau ISO.

Si vous utilisez la capture de journal pour l’enregistrement, vous obtiendrez probablement une base ISO plus élevée. Pour CLOG-3 sur les appareils photo Canon, ISO 800 est l’ISO de base. Par conséquent, si vous souhaitez photographier dans un environnement extérieur ensoleillé, vous devrez fermer l’ouverture à f/16 ou f/22, ce qui est souvent indésirable.

Dans ce cas, la seule solution pour le vidéaste OU cinéaste est le filtre à densité neutre. De cette façon, vous pouvez conserver votre ISO à la valeur de base, la vitesse d’obturation à l’opposé de deux fois la fréquence d’images et l’ouverture définie pour la profondeur de champ souhaitée. C’est pourquoi les caméscopes professionnels ont souvent des filtres ND variables intégrés.

Un filtre ND pour tous

Un système de filtrage pour la vidéo n’est pas pratique. Bien que possible à utiliser, il est souvent très encombrant, surtout lorsque la caméra est utilisée sur un cardan ou Glidecam. Jusqu’à présent, j’ai utilisé des filtres magnétiques à densité neutre Haida NanoPro pour corriger mon exposition.

Cependant, le système de filtre magnétique n’est pas non plus idéal car je n’ai que des filtres ND de 3, 6 ou 10 arrêts disponibles. La plupart du temps, la meilleure exposition voulait quelque chose entre les deux. C’est pourquoi un filtre ND variable est le meilleur choix pour le vidéaste ou le cinéaste.

Haida a sorti un filtre ND variable avec un filtre polarisant circulaire intégré. Puisqu’un filtre ND variable repose sur la rotation de deux filtres polarisants, je me demandais dans quelle mesure cela pouvait fonctionner. Haida m’a envoyé un échantillon CPL VND Pro II pour examen.

Un regard plus attentif sur le Haida CPL VND Pro II

Le Haida CPL VND Pro II est un filtre magnifiquement conçu qui peut aller de trois à sept arrêts. Il est fabriqué en alliage d’aluminium et est léger sans sacrifier la qualité de construction. L’anneau rouge a une indentation qui indique les arrêts disponibles. Un levier bien conçu permet de faire pivoter le filtre pour régler la puissance souhaitée.

L’anneau rouge peut également tourner séparément du réglage de densité neutre. Il s’agit de l’option de polarisation qui vous permet de sélectionner la polarisation souhaitée après avoir sélectionné la bonne densité neutre. Il est facile d’insérer et de retirer le filtre ou de faire pivoter la polarisation sans risque de retrait accidentel.

Le filtre n’est pas très fin comme prévu. Si vous l’avez utilisé pour la photographie avec un objectif ultra grand-angle, je pense que vous rencontrerez du vignettage. Mais pour les vidéastes et cinéastes, ce n’est pas un vrai problème en raison du format d’image 16:9.

Utilisation du filtre Haida CPL VND Pro II

Il y a deux choses importantes à rechercher lors du choix d’un filtre à densité neutre variable. Tout d’abord, le rendu des couleurs doit être parfait. Quelle que soit la densité du filtre, vous ne voulez pas de dominante de couleur. Haida CPL VND Pro II fonctionne bien à cet égard ; ne montre aucune dominante de couleur visible.

Le second est le risque de croisement lorsque le filtre est utilisé à sa densité excessive. J’ai vu cela avec le filtre VND interne Haida M10 qui permet une rotation complète à 360 degrés. Consultez mon avis sur ce filtre pour voir comment ce croisement s’est produit. Le Haida CPL VND Pro II ne montre rien de ce genre. Les images et les photographies montrent une exposition uniforme sur l’ensemble du cadre.

Une chose à surveiller est la polarisation inégale qui se produit avec les objectifs grand angle. Cela est dû au point de vue et n’est pas lié à ce filtre particulier. Mais à première vue, vous pouvez confondre cela avec des signes de formation croisée. Lorsqu’il est utilisé à une distance focale plus longue où la polarisation inégale devient moins prononcée, il n’y a toujours aucun signe d’effet de formation croisée, juste des effets de polarisation normaux.

Il est facile de placer le filtre sur l’objectif, grâce à l’excellente prise en main. La densité neutre est également facile à régler et est réglable en continu afin que vous puissiez tourner le levier jusqu’à ce que l’exposition soit parfaite. Les chiffres en annexe peuvent être difficiles à voir. Il suffit de regarder sous le bon angle pour regarder à l’intérieur. Cependant, la densité réelle définie lors d’une utilisation normale n’est pas importante. Tournez simplement le levier jusqu’à ce que l’exposition soit correcte.

La résistance à la rotation de l’anneau rouge est suffisante. Cet anneau sert à la polarisation et sa résistance le maintient en place lorsque vous tournez le levier à l’intérieur de l’anneau rouge. L’utilisation de Haida CPL VND Pro II vous donne un contrôle total.

À mon avis

Bien que j’étais un peu sceptique au début, j’ai appris à aimer le filtre Haida CPL VND Pro II. Il offre le contrôle nécessaire à la réalisation de films et j’obtiens également une option de polarisation sans avoir besoin d’un deuxième filtre.

Le filtre est bien conçu et facile à utiliser. Il est fabriqué dans un matériau de haute qualité et le verre optique K9 a plusieurs revêtements pour assurer une bonne qualité d’image. Je pense qu’il est principalement destiné au monde de la vidéo, même s’il peut également être utilisé pour la photographie. Cependant, si vous ne voulez pas transporter trop de filtres de densité neutre dans votre tournée de photographie, vous pouvez également envisager ce filtre.

Favori

  • bien conçu
  • alliage d’aluminium complet
  • Plage de densité neutre pratique et réglable en continu (3-7 arrêts)
  • Pas de formation croisée lorsque max est utilisé
  • Polarisation interne
  • L’anneau polarisant a la quantité parfaite de résistance au roulement
  • Pas de dominante de couleur visible

Ce qui peut être amélioré

  • La poignée en métal se démonte facilement
  • L’indicateur de densité neutre peut être difficile à lire (bien que dans la pratique, ce ne soit pas si important)
  • Lorsqu’il est utilisé sur des objectifs ultra grand-angle pour la photographie, un vignettage peut se produire.
  • Le bras peut être trop long lors de l’utilisation d’une matte box

Si vous êtes à la recherche d’un tel filtre, le Haida CPL VND Pro II est un bon choix. Ma recommandation est d’acheter un filtre de 82 mm de diamètre et d’utiliser des anneaux gradués pour s’adapter aux objectifs de plus petit diamètre. De cette façon, vous n’avez besoin d’acheter qu’un seul filtre et vous pouvez l’utiliser sur n’importe quel objectif que vous possédez.

Que pensez-vous de ce filtre ? Veuillez partager vos réflexions ou expériences avec ce filtre dans les commentaires ci-dessous.

Leave a Comment