Create Stunning Portraits With This Simple Two-Light Setup

Créer une lumière uniforme et flatteuse dans le studio ne doit pas être difficile. Dans cette leçon, je vais vous montrer trois astuces simples d’éclairage parallèle pour créer des portraits que tout le monde adorera, de la salle de conférence à Broadway.

Qu’est-ce que l’éclairage parallèle ?

L’éclairage parallèle est une installation à deux lumières dans laquelle une lumière est placée de chaque côté de votre sujet, parallèlement entre elles et perpendiculairement au sol. Bien que j’utilise le Westcott Peter Hurley Flex Kit, les mêmes résultats peuvent être obtenus en utilisant des flashs et des boîtes à ruban 1′ x 3′. Il existe de nombreuses raisons d’aimer l’éclairage parallèle, mais le plus grand avantage est qu’il crée une belle lumière uniforme sans ombres lourdes. Cela fonctionne bien pour tous les âges, sexes et aussi pour les entreprises, les acteurs, les mannequins et autres types de clients. Et parce qu’il est si simple à réaliser, il est parfait pour les débutants qui commencent tout juste à se familiariser avec le studio.

Première installation : résultats agréables et uniformes

Dans notre configuration initiale, nous optons pour une lumière uniforme et flatteuse sans ombres dures sur le visage. La première chose que nous voulons faire est de placer chaque lumière à environ douze pouces devant notre sujet et aussi près que possible afin que les lumières ne couvrent pas les épaules du sujet. La chose la plus importante est de s’assurer que vous adoucissez les lumières. L’adoucissement est obtenu en inclinant la lumière de sorte que seul le bord de la lumière atteigne leur visage, plutôt que de diriger la lumière directement vers le sujet. Ceci est très important car le flou crée une lumière douce et agréable, tandis que diriger la lumière directement vers votre sujet entraînera des reflets et des ombres plus durs. La mise en drapeau est assez facile dans une configuration parallèle. Dirigez le milieu de la lumière gauche vers l’épaule droite de la caméra et l’épaule gauche de la caméra au lieu du visage de la lumière droite.

Ensuite, prenez un moment pour vous assurer que votre sujet est dans le bon endroit de la lumière, car s’il est devant ou derrière la convergence de la lumière, il aura d’étranges ombres sur son visage. Étant donné que la lumière la plus douce sera dans cette zone, vous voulez que votre sujet se trouve dans la zone où les deux lumières se rencontrent. Il sera probablement à environ douze pouces des lumières, mais rappelez-vous que trouver le point idéal est un jeu millimétrique, alors faites attention à la façon dont la lumière tombe sur le visage et ajustez-la en conséquence.

C’est beaucoup ! C’est vraiment aussi simple à faire et les gens vont adorer à quoi ça ressemble avec cette lumière. Je préfère également l’éclairage parallèle lorsque j’ai un client avec des lunettes très réfléchissantes. En règle générale, j’utilise une configuration à trois lumières à remplissage inférieur, mais la suppression de la lumière inférieure est beaucoup plus facile à gérer avec l’éblouissement, et la configuration parallèle fournit des résultats similaires à une configuration à trois lumières à remplissage inférieur.

Une excellente configuration pour les débutants

En plus d’être assez facile à faire, il y a une autre raison d’aimer l’éclairage parallèle qui profite aux débutants. Étant donné que la lumière est uniforme sur le visage, vous pouvez facilement tourner le nez de votre sujet vers la droite ou la gauche sans modifier radicalement les résultats, comme avec une configuration clé/remplissage. L’avantage ici est que si vous tournez le visage de votre client d’un côté à l’autre, vous pouvez vous concentrer sur la pose et trouver le meilleur angle sans vous soucier d’un changement radical de lumière. Bien que j’évite l’approche “réglez-le et oubliez-le” dans l’éclairage de studio, la configuration de base peut être affinée assez rapidement si elle est photographiée avec le nez du sujet à gauche ou à droite.

Deuxième installation : Trop de chutes et de drames

Maintenant que nous avons appris les bases de l’éclairage parallèle, il est temps de créer un look différent en utilisant la même configuration de base. Au lieu de choisir une lumière plate et uniforme, nous pouvons créer plus de drame en ombrageant délibérément les deux côtés du visage du sujet. Cette variation d’éclairage parallèle est parfaite pour les acteurs, les artistes ou toute personne qui souhaite un portrait unique (je l’ai également utilisé pour le travail en entreprise). Pour augmenter encore le drame, je choisis une très grande ouverture et floute délibérément les oreilles et le corps du sujet. Cela attire l’attention sur les yeux.

Pour obtenir ce look, dirigez les lumières directement l’une vers l’autre afin que le visage du sujet ne soit éclairé que par le point le plus éloigné des lumières. Si vous choisissez une grande ouverture, les côtés du visage de votre sujet seront cachés dans l’ombre et également légèrement flous. Je recommande également d’utiliser un V-flat noir de chaque côté de votre sujet pour des ombres plus intenses. Comme auparavant, nous voulons que les lumières soient aussi proches que possible sans interférer avec la composition, mais si vous photographiez verticalement et coupez les épaules, vous pouvez les rapprocher encore plus.

Lorsque j’utilise cette configuration, j’aime aussi colorier ou créer des versions en noir et blanc pour encore plus de variété. Je préfère mon objectif Canon 50mm f/1.4 pour ce travail et je me rapproche du sujet la plupart du temps. Notez que même un objectif de 50 mm déformera le visage d’une personne lorsqu’il est trop proche, ce n’est donc peut-être pas la meilleure méthode en fonction des caractéristiques uniques de votre client. Un 85 mm ou 100 mm rapide donnera bien sûr d’excellents résultats, alors assurez-vous d’expérimenter avec des objectifs et des ouvertures pour trouver le look que vous aimez.

Configuration 3 : ajoutez une lumière Kicker

Dans notre configuration finale, nous ajoutons une troisième lumière à notre configuration parallèle à utiliser comme un kick, ce qui crée une bande verticale de lumière sur le côté du visage du sujet. Une chose à surveiller est le niveau de puissance de votre frappeur, car s’il est trop lumineux, tous les détails seront perdus, ce qui entraînera une surbrillance soufflée sans aucun détail. Je préfère les traits fins qui ne détournent pas l’attention de l’expression du sujet et protègent le grain de peau.

Le coup de pied peut être placé de chaque côté de l’objet en éclairage parallèle. Assurez-vous qu’il est derrière le sujet et qu’il ne le regarde pas directement. Je vise généralement mon coup de pied sur le côté opposé de l’objet, donc si la caméra est placée derrière eux, elle sera dirigée vers le mur gauche. Ma puissance de frappe se situe généralement entre 10% et 20%, mais cela dépend du teint de la personne. Comme auparavant, lorsque vos lumières sont ajustées, vous pouvez demander à votre sujet de bouger la tête vers la gauche ou vers la droite pour voir comment les résultats changent. La pratique courante consiste à éloigner le nez de la lumière frappante, mais comme toujours, je pense que l’expérimentation est la meilleure façon d’apprendre, alors n’ayez pas peur d’expérimenter différents angles du visage et des épaules.

inachevé

Tout cela peut être fait avec des flashs, bien que je n’utilise pas et préfère les lumières continues. Pour générer l’un des résultats de ce didacticiel, assurez-vous d’utiliser des boîtes à bandes de 1 ‘x 3′ ou 1′ x 2’ placées aussi près que possible du sujet. L’utilisation de grandes boîtes à lumière ne fonctionnera pas, car la lumière est trop dispersée. J’utilise également des v-flats V-flat World, mais un panneau d’affichage noir sur un support léger fera également l’affaire. Enfin, soyez toujours conscient de la lumière ambiante dans votre espace studio car elle affectera votre image finale. J’ai appris toutes ces techniques d’éclairage parallèle de Peter Hurley et Ivan Weiss, alors consultez également leur travail pour plus d’inspiration.

J’espère que vous avez apprécié ce tutoriel et que vous avez essayé certaines de ces techniques qui ont bien fonctionné pour moi !

Leave a Comment