9 Tips for Beautiful National Parks Photography

Si vous planifiez un voyage dans le parc national et souhaitez prendre des photos extraordinaires, vous êtes au bon endroit.

je suis photographe de parcs nationaux expert. je fou de voyager et de prendre des photos dans les parcs du monde entier. À mon avis, ces parcs offrent des opportunités incroyables pour créer de superbes photos de la nature et créer des souvenirs à gogo !

Cependant, la photographie de parc national n’est pas toujours facile. Les meilleurs clichés demandent beaucoup de préparation, connaissances techniques mises à part. Heureusement, cet article partagera tout ce que vous devez savoir pour de superbes photos dans les parcs nationaux, alors ne nous attardons pas ; plongeons dedans !

(Remarque : cet article se concentrera sur les parcs nationaux américains, mais des conseils généraux devraient s’appliquer à la photographie dans n’importe quel système de parcs nationaux !)

photographie des parcs nationaux

1. Connaître les règles du parc

Chaque système de parc national a ses propres règles de photographie, et le NPS des États-Unis ne fait pas exception. Par conséquent, avant de planifier un voyage photographique dans un parc national, assurez-vous de connaître les dernières règles et réglementations.

Voici les bases à retenir :

  • Les drones ont été interdits dans les parcs nationaux et vous pourriez être condamné à une amende si vous êtes surpris à en utiliser un.
  • Si vous utilisez des outils de base (trépied, appareil photo et objectif) pour photographier des paysages accessibles au public, vous n’avez pas besoin d’autorisation.
  • Une autorisation est requise pour les tournages commerciaux (photo et vidéo) et les décors contenant des accessoires et/ou des modèles.
  • Vous aurez probablement besoin d’un permis pour entrer dans les zones non publiques.
  • Les règles de l’arrière-pays peuvent différer des règles de l’avant-pays.

Réfléchissez à l’avance à ce que vous pourriez vouloir faire et si vous ne savez pas ce qui est autorisé ou non, n’hésitez pas à appeler directement les services du parc. Les rangers de la plupart des parcs que j’ai visités étaient très bien informés et très serviables avec les règles concernant la photographie.

photographie des parcs nationaux

En attendant, si vous voyagez en dehors des États-Unis, consultez les responsables locaux du parc et/ou les forums de voyage pour connaître les règles applicables. La dernière chose que vous voulez est d’arriver à votre emplacement pour constater que vous n’avez pas les bons papiers et/ou permis !

photographie des parcs nationaux

2. Éloignez-vous de la faune

Mon ami travaille pour le parc national de Yellowstone, et chaque printemps, il poste un message sur sa page Facebook : “Bienvenue dans la saison des monstres. Que cette saison soit plus courte que la précédente !”

photographie des parcs nationaux

Aussi amusant que cela puisse paraître, le problème est assez sérieux ; Les touristes et certains photographes se donnent parfois beaucoup de mal pour prendre un selfie ou une photo primée avec un bison, un ours et plus encore. Ne soyez pas une de ces personnes.

D’abord, c’est contraire aux règles. Bien que les règles varient d’un parc à l’autre, vous devez généralement rester à plus de 75 pieds de la faune (et encore plus si l’animal est potentiellement dangereux).

Des gens ont perdu la vie en essayant d’obtenir la photo parfaite ; Même ceux qui s’en sortent indemnes mettent la vie d’animaux innocents en danger. Vos actions détruisent non seulement son habitat, mais si un animal vous attaque, il peut l’abattre.

photographie des parcs nationaux

Au fait, je ne parle pas seulement de approchant la faune – c’est de cela que je parle nourrir faune. J’ai vu cela se produire plusieurs fois. Toute activité qui modifie le comportement naturel des animaux est inacceptable, que votre objectif soit de prendre de superbes photos ou simplement pour vous amuser.

3. Ne laissez pas de traces

Marcher sur terre affecte le terrain, le sol et l’environnement. Les panneaux de signalisation sont conçus pour garder les visiteurs en sécurité et hors de danger. En fait, chaque saison, les gardes forestiers et l’équipe de plein air parcourent les sentiers pour s’assurer qu’ils sont sûrs et capables de gérer le trafic des visiteurs.

Pourtant, les gens ignorent les signes pour obtenir le coup épique. Ils se tiennent au bord des rochers, plongent dans des étangs au pied d’une cascade et escaladent la face des montagnes – le tout pour un selfie.

Encore, ne sois pas cette personne. Coller dans les zones désignées. Et presque tous les parcs nationaux offrent beaucoup de beaux sujets. sur trace; Inutile de mettre l’écosystème (et vous-même) en danger !

photographie des parcs nationaux

4. Soyez respectueux des autres photographes

C’est une grande chose! Je suis allé au parc national de Zion avec ma famille pendant les vacances de Noël. Le coucher de soleil à côté de la tour Watchman est un spectacle emblématique que presque tous les photographes (amateurs et professionnels) tentent de capturer.

Eh bien, comme je l’ai appris, les foules commencent à se rassembler une heure ou plus avant le coucher du soleil, et trouver un endroit important peut être compétitif et même brutal. Il y a aussi un chemin qui descend du pont au bord de l’eau, et pendant que nous attendions le coucher du soleil, avec les caméras prêtes, plusieurs familles ont décidé de marcher vers la rivière – en entrant sur la place de chacune. photographe attendant sur le pont au-dessus.

photographie des parcs nationaux

Soudain, l’un des membres du groupe a crié aux visiteurs, leur demandant de quitter la zone. Et à mon avis, c’est inacceptable ! En fait, j’étais gêné d’être sur ce pont avec ces gens ce jour-là. Les parcs nationaux sont pour le plaisir de tous, et être photographe n’est pas une priorité par rapport à être un visiteur. Heureusement, quelques autres ont ressenti la même chose et ont pris la parole pour faire savoir au photographe que nous n’étions pas d’accord avec son approche.

Pour faire court : Soyez respectueux et soyez conscient de votre environnement. Les parcs nationaux sont pour le plaisir de tous, et vous n’avez pas de privilèges spéciaux (grands ou petits) simplement parce que vous avez un appareil photo. La plupart des gens connaissent les photographes et s’ils voient que vous êtes prêt, ils essaieront d’éviter d’entrer dans votre séance photo ou de s’éloigner rapidement. S’ils ne le font pas, agissez ou attendez patiemment. Je ne demanderais jamais aux gens de se déplacer, surtout parce qu’ils sont dans ma zone d’attraction et non dans des parcs nationaux.

photographie des parcs nationaux

5. Recherchez les lieux à l’avance

Les parcs nationaux sont immenses et chacun offre littéralement des milliers de possibilités de photos. À moins que vous ne prévoyiez de vivre dans le parc pendant dix ans, vous devez affiner vos choix pour tirer le meilleur parti de votre voyage.

Faites donc quelques recherches avant de vous lancer. Vous pouvez commencer par regarder les principales attractions de la région. Des paysages épiques ? Un coucher de soleil et un lever de soleil magiques ? Est-ce la faune ? Quels sont certains des monuments et sites célèbres ? Quels sont les spots photographiques les moins connus ?

Bien sûr, vous devez également tenir compte de vos préférences en matière de photographie. Ne ressentez pas le besoin de photographier un endroit simplement parce qu’il est populaire. Choisissez des domaines qui correspondent à vos centres d’intérêt !

photographie des parcs nationaux

Ensuite, planifiez judicieusement votre temps une fois que vous savez ce que vous voulez photographier. Recherchez les routes fermées et les annonces de construction. Tracez vos itinéraires, examinez les cartes du lever et du coucher du soleil et préparez-vous pour le grand jour !

Conseil de pro : restez dans le parc si possible. Cela élimine le besoin d’entrer et de sortir du parc tous les jours, ce qui peut être un gros problème. Certains parcs populaires peuvent avoir un énorme blocage à leurs entrées, vous faisant manquer ce coucher de soleil épique (je parle d’expérience !).

6. Sortez avant le lever du soleil et restez dehors après le coucher du soleil

Se réveiller après le lever du soleil et rentrer à la maison quand le soleil se couche est facile et généralement beaucoup moins douloureux. Mais si vous vous forcez à vous lever tôt et à vous coucher tard, vous vivrez une bien meilleure expérience.

Sortez pendant qu’il fait encore noir et vous pourrez découvrir une autre facette du parc. Habituellement, les autres personnes qui sortent avant le lever du soleil sont les photographes et ceux qui veulent vraiment profiter du calme et de la solitude. (C’est aussi à ce moment-là que de nombreux animaux sont actifs !)

photographie des parcs nationaux

Les séances photo tôt le matin peuvent également bénéficier de certaines conditions météorologiques. Les piscines et les lacs ont tendance à être très immobiles, ce qui facilite les prises de vue en réflexion. Et le brouillard du matin peut ajouter beaucoup d’intérêt et de drame à une scène.

Quant aux couchers de soleil : La personne moyenne passe quelques minutes à admirer le coucher de soleil avant de rentrer à l’intérieur. Mais si tu fais un effort pour rester dehors passé coucher de soleil, vous aurez totalement cette incroyable illumination de l’heure bleue !

7. Passez beaucoup de temps avec chaque nouveau sujet

Lorsque vous trouvez un sujet intéressant, ne vous contentez pas de prendre la photo évidente et de passer à autre chose. Au lieu de cela, prenez quelques photos de base, puis demandez-vous : « Comment puis-je rendre mes photos plus originales ? » interroger.

photographie des parcs nationaux

Voici quelques façons d’aborder une scène de manière créative :

  • Changez d’angle (voyez si vous pouvez monter ou descendre)
  • Modifier la qualité de l’éclairage (attendre que le soleil soit derrière un nuage ou attendre que le soleil soit bas dans le ciel)
  • Modifiez la direction de l’éclairage (déplacez-vous dans la scène jusqu’à ce que vous rencontriez un contre-jour, un éclairage latéral ou un éclairage avant)
  • Modifiez la position de votre sujet dans la composition (ajustez votre cadre jusqu’à ce que le sujet soit assis sur une ligne de guidage d’un tiers, au milieu ou le long d’une diagonale)

Vous pouvez également essayer de changer d’objectifs, d’appareils photo ou d’accessoires pour créer différents effets. Un peu de temps supplémentaire dans chaque scène énorme différence avec le résultat final !

8. Profitez de votre environnement

Les parcs nationaux sont magnifiques et bien que prendre des photos puisse être très amusant, il suffit parfois de s’arrêter et de détourner les yeux du viseur de l’appareil photo et d’apprécier le paysage.

Plusieurs fois, je n’ai pas regardé derrière mon appareil photo et je suis rentré chez moi frustré et frustré. Si j’avais vraiment pris le temps d’absorber la beauté qui m’entoure, je me sentirais probablement beaucoup plus heureuse !

Voyager et apprécier le plein air sont d’une importance primordiale pour moi. La photo n’est que la cerise sur le gâteau. Si c’est ce que vous ressentez, mettez l’appareil photo dans votre sac à dos les jours où la lumière n’est pas bonne ou les choses ne fonctionnent pas. Aller se promener. Amusez-vous avec votre famille ou vos amis. Profite de l’instant.

(De plus, cela pourrait vous donner des idées pour de futures photos si vous passez du temps à vous promener dans le parc !)

photographie des parcs nationaux

9. Se promener dans la campagne

D’après mon expérience, la plupart des gens qui photographient les parcs nationaux restent dans ou à proximité de leur voiture – et si vous voulez un petit quelque chose, vous pouvez certainement prendre de superbes photos en utilisant cette approche. différentpuis trouvez un sentier et sortez.

Je trouve que me promener dans la campagne m’aide à laisser la foule derrière moi, à vivre une meilleure expérience et à prendre de meilleures photos. Bien sûr, vous devrez garder votre sac aussi léger que possible pour les longues randonnées et les voyages de camping. Envisagez de laisser ces objectifs supplémentaires et ces caméras de recul derrière vous et procurez-vous simplement votre corps principal et un ou deux objectifs principaux.

Assurez-vous également de consulter les cartes de stationnement pour obtenir des conseils de sécurité et toute fermeture d’itinéraire. Et – comme je l’ai souligné dans un conseil précédent – ​​vérifiez les règles provinciales avant de partir!

photographie des parcs nationaux

Conseils photographiques sur les parcs nationaux : derniers mots

J’espère que vous avez trouvé ces conseils utiles. Photographier dans les parcs nationaux est une expérience incroyable et avec la bonne approche, vous pouvez capturer de nombreuses images époustouflantes.

Alors sortez et profitez de la nature ! Prenez de belles photos. Et amusez-vous!

Quels parcs nationaux comptez-vous photographier ? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous!

Leave a Comment